Success Story

L'histoire de Michel

« Quand je descends de la RT300, je peux facilement étirer mes jambes, elles sont agréables et souples. J'ai hâte de revenir sur la RT300 !

- Michel M.

Quand Michael était en première à l'université, il est tombé d'un toit en faisant la fête avec des amis. Il a subi une lésion de la moelle épinière T9.

Mike a découvert le système RT300 iFES en tant que patient hospitalisé à l'hôpital national de réadaptation et au centre médical VCU. Il a rapidement obtenu son propre appareil pour la maison.

"J'ai commencé par stimuler les groupes musculaires habituels : quadriceps, ischio-jambiers et fessiers. Mais je voulais en faire plus, alors j'ai mis les muscles abdominaux et mollets dans le mélange. Nous avons ajouté des stimulateurs sans fil RT50, alors maintenant je peux travailler tous ces muscles. C'est un [régime] beaucoup plus efficace pour moi.

Mike utilise le RT300 deux à trois fois par semaine pendant une heure.

"C'est bizarre de voir comment je peux regarder la télévision, ou lire un livre, ou même m'endormir, et que je reçois toujours des avantages physiques et que je respire fortement."

Il apprécie qu'après une séance, cela le fasse se sentir mieux dans l'ensemble, ce qui améliore même son état d'esprit. Lorsqu'il n'utilise pas son appareil, il peut voir ses cuisses rétrécir.

"C'est important pour moi de conserver le muscle que j'avais dans mes jambes en jouant au football et au baseball. C'est important de rester fort et en bonne santé."

Mike complète maintenant des marathons à travers le pays, y compris des courses telles que les courses Marine Corp, le marathon de New York et le marathon de Boston.

"J'ai vu tellement de gens - comme ma tante, qui est quadriplégique - laisser leurs jambes se flétrir. Ou s'ils font du sport, ils ont ce gros haut du corps avec des bas du corps comme des bâtons. Je recommande le RT300 à tout le monde qui veut un bel équilibre entre le bas et le haut. Je veux dire, maintenant je termine des marathons !"

Mike est arrivé cinquième dans la division vélo à main du marathon de Boston et a battu son temps de son marathon précédent.

Félicitations, Mike !

"Cela m'a ouvert beaucoup de portes. Cela a fait de moi une meilleure personne. Cela m'a rendu plus fort physiquement et mentalement. Cela m'a donné de nombreuses opportunités que je n'aurais pas eues autrement. Et cela m'a beaucoup appris sur moi-même. Je appris que si je peux conquérir ceci, je peux conquérir n'importe quoi."